OK

Grand-Prix d'Espagne 2019

Par soudoplatov, le dimanche 12 Mai 2019

Grand-Prix d\'Espagne 2019

Bonjour à toutes et tous.

Nous voilà sur le Circuit de Barcelone-Catalogne où le Grand-Prix d'Espagne se dispute depuis 1991. Très moderne à sa naissance, il fait depuis bien plus que son âge avec sa bande de gazon et ses graviers qui saucissonnent les courses et les pneumatiques, compromis pour un tracé qui accueille aussi les Moto GP de la Dorna.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-113c7f4degraviers.jpg

Il possède à l'époque la ligne droite la plus longue du Championnat avant l'avènement des autodromes à la sauce Tilke bien plus en adéquation avec les F1 contemporaines. Si les essais de pré-saison s'y déroulent encore chaque année, c'est pour sa proximité avec les bases anglaises, italiennes et suisses des écuries et, bien plus que pour ses virages et freinages plus si variés, pour sa météo relativement favorable en février.

L'édition 1991 donnera toutefois une des images les plus légendaires de la F1 avec ce mano à mano entre Mansell et Senna à plus de 300 km/h. S'ils s'étaient retrouvés dans cette situation, c'est que le Britannique, pour éviter que le Brésilien ne l'emmène dans le mur dans sa défense vicieuse habituelle (on se souvient de son geste choquant envers Prost à Estoril 1988), avait choisi de se dégager de son sillage très tôt et de se porter à ses côtés.

videoFiller

L'aspiration étant aussi en partie une "vague d'étrave", les quelques centimètres pouvant se gagner en "suçant" la monoplace adverse suffiraient ainsi à mettre la Williams en position de prendre l'avantage au freinage, pourtant hors trajectoire idéale sur une piste encore humide (quant à mêler leurs trainées, tous deux y gagnent de la vitesse). Courageux ! Mais n'oublions pas que si Senna était prompt à "balancer" ses adversaires, il savait parfaitement qu'avec Mansell il ne pouvait se le permettre, celui-ci lui ayant "appris les bonnes manières" à Estoril, en 1989 cette fois, où l'Anglais avait sorti le Brésilien volontairement de la même manière que ce dernier le fera plus tard avec Prost à suzuka en 1990.

videoFiller

Puisqu'on évoque un peu l'aérodynamique, rappelons que pour la saison 2019, l'aileron arrière a été agrandi (plus large, plus profond, taille du DRS augmenté, etc...).

Afin de rendre les F1 moins sensibles aux turbulences de sillage et leur permettre de rouler plus près les unes des autres, on a simplifié l'avant également. Cela rend hélas les monoplaces plus sous-vireuses, et pour éviter une trop grande dégradation pneumatique, les pilotes continuent de garder leurs distances... Prévisible. S'il reste bien sûr un "splitter" (pièce qui "sépare", qui "coupe" une masse d'air) chargé de créer une succion vers le sol, l'aileron avant est avant-tout la pièce maîtresse qui conditionne toute l'aéro de la voiture. Sa flexibilité est donc encore plus surveillée...

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-11c6bb7bfaileronavant.jpg

Finis donc les ailerons dits "cathédrales" avec de multiples étages et volets. Esthétiquement simplifiés, ils restent ciselés pour dans leur partie extérieure évacuer le flux autour des roues avant (les écopes de freins alambiquées sont elles aussi restreintes dorénavant), et pour dans la partie intérieure nourrir le "vortex Y250" chargé d'emmener le flux vers les "Barge board" " (réduits eux aussi -ici ceux de la HAAS) dont le job consiste à canaliser l'air vers l'arrière de la monoplace le long des pontons, mais aussi et surtout de créer des "jupes virtuelles" le long du fond plat afin d'optimiser le tunnel aérodynamique qui alimente lui l'extracteur-diffuseur.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-15959312fbargeboard.jpg

Le Circuit :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1e9ddc016circuit.png

 

Ses caractéristiques :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-14962b3f0caracteristi.jpg

 

Les zones DRS 2019 :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-12e60ab5ddrs.png

 

Les Gommes 2019 :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-11-188500df3pneus2019.jpg

Les composés disponibles pour ce Grand-Prix sont les C1 (Hard à parement blanc), C2 (Medium à parement jaune) et C3 (Soft à parement rouge) du panel Pirelli (de C1 les plus durs à C5 les plus tendres)., soit exactement les mêmes qu’à Bahreïn.

En course au moins deux composés différents doivent être utilisés.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-18bcce0b1gommesespagn.jpg

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-16fae2632pneusannee20.png

 

Choix des pilotes pour toute la durée du meeting :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1cb74d264pneuselectio.jpg

 

Synthèse :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1fa9f2f05synthese.jpg

 

Positions aux Championnats :

Vous les retrouverez dans la partie "Résultats" du Grand-Prix précédent..

https://www.soprono.com/billets/grand-prix-d-azerbaidjan-2019_5308.html

 

Les Qualifications et la grille :

 

Le Pole Lap de Valterri Bottas :

Très beau tour aux trajectoires très pures et aux freinages diaboliques d'efficacité et de stabilité.

videoFiller

 

Résultats des Qualifications :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-127515950qualificatio.png

videoFiller

 

Écart de performance entre les gommes :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1297142ffecartdeeperf.jpg

 

Les pneus disponibles pour la course :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1e77732aapneucourse.jpg

 

Les bases stratégiques :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-14526e8fbstrategies.jpg

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-12481b563strategies.jpg

 

En course au moins deux composés différents doivent être utilisés.

Les pilotes qui ont atteint la Q3 (phase où se joue la Pole Position) doivent partir avec le train de pneus avec lequel ils ont réalisé leur meilleur temps en Q2. Ils partent ainsi avec un train usé. Ici, tous sont passés avec les C3 rouges

Les pilotes qualifiés à partir de la 11ème place partent avec les pneus de leur choix, neufs ou non.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-186967a52qualifs2roug.jpg

 

Grille de Départ :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1615b41cfgrilleprevis.png

Daniel Ricciardo (Renault N°3) recule de trois places. c'est sa pénalité pour avoir emmené à Bakou la Toro Rosso de Daniil Kvyat dans l'échappatoire, et surtout pour sa marche arrière qui l'amènera à percuter le Russe.

George Russell (Williams N°63) a du changer sa boîte après sa sortie de piste aux Essais Libres, il reçoit donc la "prime habituelle".

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1ad5e1451russell.jpg

Pas encore indiqué sur les documents FIA, Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo -Sauber- N°99)  reçoit lui la même prime, en tant que testeur grandeur nature des pièces de toutes les équipes estampillées Ferrari ; et comme on sait qu'en course on va l'envoyer faire le bouchon pour couvrir Raikkonen.. Ça va encore être une belle journée d'ennui pour lui.

On apprend également que l'assurance points Renault, Nico Hulkenberg (N°27) partira de la Pit Lane après une remise en état de sa monoplace suite à sa sortie au fameux virage 9 au début de la Q1. Même s'il a eu la courtoisie de ramener son aileron avant, le fond plat n'a pas trop goûté l'exercice...

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1fbb7dc32hulk.jpg

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-19416dd68hukenbergq1.jpg

 

La grille officielle :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-12-1a55505c0grilleoffici.png

 

Bien sûr Montmelo n'est pas le siège des Grand-Prix les plus exaltants puisque les F1 y sont étalonnées en début d'année et les rapports de boîte, géométries des trains roulants, et données des souffleries et des simulateurs y sont corrélées pour toute la saison. Par ailleurs il ne faut même pas compter sur une météo capricieuse ce dimanche...

Circuit étalon donc, où par exemple on avait constaté à l'occasion de l'édition 2010 que Michael Schumacher après trois saisons sans courir faisait à stratégie identique parfaitement jeu égal avec son équipier d'alors, Nico Rosberg, prouvant par là malgré certains commentateurs iconoclastes (les mêmes qui s'acharnent bêtement depuis quelques semaines contre Robert Kubica et son formidable challenge) qu'il n'avait en rien perdu son coup de volant.

À vous maintenant d'y confronter les informations fournies avec la réalité de la piste.

Tous les documents sont bien entendu offerts avec générosité par vos amis FIA/FOM/FOA/Pirelli et consorts.

 

LES RÉSULTATS :

 

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-11115552ddepart.jpg

Tout se jouera au départ, ou presque...

Valterri Bottas (Mercedes AMG N°77), le Poleman, rate son départ.

Son coéquipier Lewis Hamilton (Mercedes AMG N°44) se place à sa droite, en position favorable pour attaquer le freinage et prendre la corde du virage N°1.

Très bien parti, Sebastian Vettel (Ferrari N°5) se place lui à l'extérieur où il a une chance d'avoir une capacité de freinage supérieure sur la partie "gommée" de la piste s'il entame sa manoeuvre sur la trajectoire idéale. Malheureusement l'Allemand commet l'erreur de tarder, et de mordre sur le vibreur ; une fraction de seconde qui va tout changer pour lui et la Scuderia. La différence d'adhérence entre ses roues avant entraîne un énorme blocage.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1951b20b8depart2.jpg

Sorti de la ligne, la Ferrari va forcément tirer large mais profite de sa survitesse et donc de son appui supplémentaire pour se lancer vers la droite.

Valterri Bottas est alors pris en sandwich et choisit de sauver sa course, et son aileron avant... Il s'efface derrière le duo Hamilton / Vettel et laisse juste assez de place à la Ferrari pour son futur retour en piste.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-148bbf823depart3.jpg

videoFiller

Lewis Hamilton s'échappe et Sebastian Vettel qui a "cassé " la vitesse de sa monoplace revient en piste tant bien que mal et va tasser son équipier, son N°2, Charles Leclerc (Ferrari N°16).

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1eb56a967de.jpg

Max Verstappen (Red Bull N°33) va alors passer le Monégasque et dans la grande courbe N°3 faire l'extérieur à la Ferrari de Vettel. Splendide d'opportunisme ! La Ferrari N°16 en sera réduite dans la même courbe, pour juguler l'hémorragie, à balancer hors piste l'autre Red Bull, celle du Français Pierre Gasly.

En début de course le plat sur la roue avant droite de Vettel va l'empêcher de lutter avec la Red Bull du Néerlandais et il va se faire remonter par la seconde Ferrari qui va se faire menaçante. Après de trop longs tours à se décider, le management Ferrari réagit enfin et libère la monoplace de Charles Leclerc en "switchant" les positions. Vettel se place à l'intérieur et anticipe sa décélération. La N°16 de Leclerc est P4.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1984d78e3switch.jpg

Anticipé, c'est l'arrêt de Vettel qui le sera aussi et il bascule sur un train de medium jaune neuf au 19ème tour. Verstappen se couvre alors et s'aligne sur l'Allemand. Pour continuer à prendre un peu de marge, il passe des tendres neufs (rouges).

Cinq tours plus tard, Ferrari rappellera à Charles Leclerc son rôle de Numéro 2 en le sortant de la bagarre pour le podium. Comment ?! Alors qu'il avait encore deux trains de mediums neufs, on lui monte des pneus neufs, oui, mais des durs (blancs) ! Dès lors Vettel va le remonter très vite et il devra lui céder la place...

Et encore une fois, les Mercedes disent "Merci !"

 

Le Top Ten de la course :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-10a62e4f3toptenspain.jpg

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1f4b9def7podium.jpg

 

Le Classement officiel :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-11dd4f173classementfi.png

 

Nombre d'arrêts par pilotes :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1e79591c8arretsparpio.jpg

 

Les stratégies et gommes utilisées :

Les lignes continues signalent les trains de pneus neufs.

Tous les pilotes ont le choix des gommes utilisées au départ de la course sauf les dix plus rapides qui ont participés à la Q3, la phase où se joue la Pole Position. Ces derniers doivent prendre le départ avec le train de pneus utilisé pour signer leur meilleur chrono en Q2, temps qui leur a permis de passer en Q3.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1f3901154arretsetstra.jpg

 

Les meilleurs tours par type de gommes :

À droite le plus long relais couvert avec cette monte pneumatique et à gauche avec le badge "1 pt" le meilleur temps absolu. Pour remporter ce point bonus il ne suffit pas de signer le meilleur tour en course, il faut aussi finir dans le Top Ten.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-13ddf766fmeilleurstou.jpg

 

Meilleurs tours :

Les trois pilotes les plus véloces et leur meilleur tour.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1d7799122fasyestlap.jpg

videoFiller

 

Pilote du Jour élu par le public :

Max Verstappen

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-11d9c9e5fpilotedujour.jpg

 

Pit stop le plus rapide :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-163596e9cpitstoprapid.jpg

videoFiller

 

Top Ten du Championnat Pilotes :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-1d18effd4champtopten.jpg

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-193e2837fpiloteschamp.png

 

Championnat Constructeurs :

Il ne compte que dix écuries. Aucune autre ne peut intégrer le Championnat sans obtenir l'unanimité de celles qui en sont membres ainsi que l'aval de la fédération et du promoteur de la F1. En effet, à l'instar d'une Ligue, ces équipes se partagent suivant leurs résultats annuels les deux tiers des revenus commerciaux de la F1 (un tiers pour son promoteur) ; un peu plus de 900 millions d'euros sont donc reversés aux dix équipes au prorata de leurs résultats. Les équipes historiques touchent des bonus en fonction de leur notoriété et de leur palmarès, pour leur apport à l'image de la discipline. Pour cela il faut un engagement pérenne, par conséquent Renault qui a quitté la F1 à plusieurs reprises n'y a pas droit pour le moment. C'est une prime à la fidélité qui peut se traduire par la volonté du promoteur de ne pas subir de chantage de la part des plus anciennes équipes, comme Ferrari s'en est rendue trop souvent coupable. Cette prime pour la Scuderia est d'ailleurs la plus élevée et sa présence est assurée pour plus de 60 millions d'euros par an. Par ailleurs une écurie entrante (comme Haas F1 récemment) ne touchera une part qu'après trois années de participation. Dans le cas de Racing Point qui a racheté Force India pendant l'Été 2018, sa prime sera basée sur les points engrangés après son changement de nom, celle-ci devant effacer ceux marqués avant le Grand-Prix de Belgique. Ainsi sa part sera relative à la 7ème place et non à la 5ème. Cela a été autorisé à l'unanimité des autres écuries car la reprise s'est faite avec tous les actifs de l'entreprise, mais aussi son passif (Racing Point a payé les dettes de Force India et remboursé ses emprunts), le tout avec une poursuite de l'activité avec l'intégralité de son personnel.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-05-14-19583b691constructorc.png

soudoplatov
150 lectures

Commentaires 17 commentaires

jeffmatheo jeffmatheo

mardi 21 Mai 2019 à 11h10

une legende de la formule 1 vient de nous quitter RIP Monsieur Niki Lauda
lemmy37 lemmy37

mardi 21 Mai 2019 à 09h11

un grand monsieur vient de partir mr lauda et décédé RIP
lemmy37 lemmy37

mercredi 15 Mai 2019 à 09h35

oui rea gagne
soudoplatov soudoplatov

mercredi 15 Mai 2019 à 05h44


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

mercredi 15 Mai 2019 à 05h32


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

mercredi 15 Mai 2019 à 05h25

Et d'autres résultats du week-end :

D'abord la grande nouvelle ; Bautista n'a pas gagné !!

Et en WRC au Chili...
soudoplatov soudoplatov

mardi 14 Mai 2019 à 05h36


videoFiller

lemmy37 lemmy37

dimanche 12 Mai 2019 à 16h26

merci pour les infos toujours aussi complet soudo
Mikado59400 Mikado59400

dimanche 12 Mai 2019 à 15h29

Tromper de page sorryyyy
Mikado59400 Mikado59400

dimanche 12 Mai 2019 à 15h28

Par contre, la journée Espagnole y'a un soucis ! J'ai pas encore fait mes pronostics que je peux pas mettre mon BOOST, hors la limite devrait être 17h30 non? Vu que les matchs c'est 18h30... ça serait bien de régler ça...
soudoplatov soudoplatov

dimanche 12 Mai 2019 à 14h13


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

dimanche 12 Mai 2019 à 13h57

Quant au WRC, même si c'est un peu racoleur, on ne va pas faire l'impasse sur l'onéreuse cabriole du leader du championnat au Rallye du chili, le Belge Thierry Neuville, heureusement indemne comme son copilote Nicolas Gilsoul.



videoFiller

soudoplatov soudoplatov

dimanche 12 Mai 2019 à 13h44

Merci Zim' !

En attendant 15H00, un petit tour du côté d'Indianapolis où le frenchie Simon Pagenaud s'est offert cette nuit une superbe victoire sous la pluie sur le circuit routier.

Il était irrésistible et reprenait plus d'une seconde par tour en fin de course au leader Scott Dixon, le quintuple Champion. É-pa-tant !


videoFiller

Zimourinho Zimourinho

dimanche 12 Mai 2019 à 13h33

Bel article merci soudo