OK

Grand-Prix d'Azerbaïdjan 2019

Par soudoplatov, le lundi 22 Avril 2019

Grand-Prix d\'Azerbaïdjan 2019

Bonjour à toutes et tous.

Nous voilà de retour sur les terres européennes à partir de cette quatrième manche du Championnat du Monde 2019.

Avec un détour via le Canada en prime, la discipline reine des sports mécaniques arpentera maintenant les contrées de son socle historique jusqu’à son départ vers la cité-état de Singapour fin septembre. Ce retour en occident  va se faire en douceur avec encore une pincée d’exotisme par le bout du bout du Caucase, l’Azerbaïdjan.

Les bolides vont tout le week-end imprimer une atmosphère débridée aux rues de Bakou, la ville des vents, et du pétrole surtout,  où un tracé urbain totalement déraisonnable avec son incroyable ligne droite nous offre chaque année des courses pleines de tensions et de surprises.

De l’an passé encore on se souviendra sinon de la crevaison du leader, Valterri Bottas, à deux tours de l’arrivée d’une course gagnée, du moins de la bourde de Romain Grosjean crashé sous voiture de sécurité avec en sus un commentaire radio idiot de son ingé-piste... Au moins et surtout du sabordage en règle de la flottille Red Bull avec la défense hors ligne de Max Verstappen sur Daniel Ricciardo. 

videoFiller

 

L’Australien saura de ce jour que le stupide et très dangereux (amené et "professionnalisé" en F1 par Michael Schumacher) « pilotage au rétroviseur » pratiqué par le Néerlandais -et son avatar danois Kevin Magnussen- est préféré au sein du team de Milton Keynes à sa réputation d'extrême correction en piste. Même son récital à Monaco ne changera rien à son destin désormais écrit  et cette graine donnera la surprise du « mercato »  2018, son recrutement par Renault.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-1d50bc8f93.jpg

videoFiller

 

Circuit temporaire, immense ligne droite, motricité problématique, aéro déchargée, freinages hasardeux, conso exagérée, etc... On ne vous fera pas la sérénade habituelle sur la fenêtre d’utilisation des pneumatiques, du graining, du blistering ; non pas que ça change, mais parce qu’on se doute que ça peut être encore pire que d’habitude.

Et puis là, ce qu’on veut (comme à Montréal), c’est voir qui aura cette année gagné la course à la puissance. Qui aura produit la plus belle cavalerie…

Question pilotes, on sait que Bakou n’est pas le terrain de jeu préféré de Lewis Hamilton, mais qui pour s’opposer à lui ?! Bottas ? On aimerait le voir prendre sa revanche. Verstappen ? Si Honda a remplacé Renault dans le dos de la Red Bull, il manque encore une grosse poignée de chevaux. Les pilotes Ferrari ?! Vettel devrait avoir la vitesse et la puissance… Mais on sait qu’il est capable de tout, surtout de tempêtes sous un crâne. Quant à Leclerc, on a sifflé chez les rouges la fin de la récréation à Shanghaï.

Revenons d’ailleurs quelques instants sur ce qui a fait couler beaucoup d’encre : l’ordre abrupt de la Scuderia de laisser passer Vettel au 10ème tour du GP de Chine (ce qu’il fera à l’amorce du 11ème ). Beaucoup d’encre et un festival de démagogie surtout…

Sur cette capture, vous voyez la position des cinq monoplaces de tête (Hamilton, Bottas, Leclerc, Vettel, Verstappen) à la fin de cette 10ème boucle, ainsi que les écarts, au moment où Leclerc reçoit « l’ordre » définitif. Un ordre consécutif à des échanges entre Vettel et le muret. L’Allemand a pris les responsabilités dont le stand n’a pas voulu, et  fait écarter son équipier.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-1a1af924esanstitre2.png

Le jeune Monégasque, s’il a pris l’avantage au départ, a très vite montré ses limites. Comme vous pouvez le voir, Leclerc n’a pas su hausser son rythme et à voiture égale, a mis son leader (puisqu’il faut bien l’appeler ainsi) à la merci de Verstappen.

Après le second tour sous Safety Car Virtuelle conséquence de la bisbille entre la Toro Rosso de Daniil Kvyat et les McLaren, Charles Leclerc s’est régulièrement fait distancer par les Mercedes, sortant très vite de la fenêtre DRS. Il roulait ainsi dans le « clean air » à la différence de Vettel dans ses roues ; mais même là....

Vettel lui dans les perturbations de son équipier devait rouler avec un équilibre altéré, dégradant ses gommes avant dans les courbes et arrière dans les relances et sous DRS dans les lignes droites.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-1fc27132flapchine.png

Et pourtant l’Allemand tenait le rythme et roulait systématiquement dans le même dixième de seconde (points roses) montrant qu’il était intrinsèquement plus rapide et que Leclerc ne faisait pas du tout le jeu de son équipe en rechignant à laisser l’Allemand passer sans qu’il doive par ailleurs le réclamer ostensiblement. Mauvaise attitude pour le moins…  On est pilote de Top Team ou on ne l’est pas.

Et pendant ce temps Verstappen revenait doucement mais sûrement à portée de tir et aurait  pu sauter les deux Ferrari d’un coup en anticipant son arrêt si la situation n’avait pas changé.

Une fois libéré par Leclerc, Vettel a haussé le rythme et montré malgré ses gommes dégradées être plus rapide (carrés verts), Et ce fut aussi le cas de la Red Bull. Dès lors, à cause du handicap induit par la dizaine de tours derrière son équipier, l’Allemand ne pouvait plus s’aligner sur la Mercedes de Bottas devant lui mais en était réduit à tenter de sauver un podium face à la Red Bull… Un podium que n'aurait pas pu obtenir Leclerc. Et ce qui devait arriver arriva, Verstappen va anticiper son arrêt au 17ème tour et Vettel devra se couvrir en rentrant au 18ème... Podium sauvé, mais les Mercedes disent "Merci !". Quant à Leclerc, il sait maintenant qu'il fera 5ème au mieux et qu'il ne lui reste qu'à allonger son premier relais pour rêver d'une Safety Car et du Pit Stop gratuit qui irait avec, ou d'un dernier relais magique en s'arrêtant la seconde fois bien plus tard que tout le monde. Illusoire...

Obliger un quadruple Champion du Monde à prendre le poids de l'équipe sur ses épaules, très mauvais signal envoyé aux hommes de la Scuderia par ses managers et dramatique erreur stratégique alors que de leurs équipages, seul l'Allemand est capable de mener une chasse au titre pilotes. Quant à Leclerc, il va devoir enregistrer la leçon très vite et cesser de croire être déjà celui que les journalistes, son entourage et les toujours néfastes réseaux sociaux croient voir. S'il ne veut pas se retrouver dans la position d'un Ocon, il est prié de ne pas en avoir la déplorable attitude. Et là, c'est à tout le paddock, à tous les Top Drivers futurs-équipiers éventuels et tous les patrons d'équipes que le Monégasque a donné un catastrophique signal... en obligeant Vettel à lui forcer la main devant des centaines de millions de télespectateurs. Ce qu'on pouvait accepter d'un Raikkonen en fin de carrière avec son palmarès et son ineffable caractère ne peut l'être de la part d'un jeune pilote qui succède au Finlandais parce que la Scuderia et plus particulièrement son patron décédé l'an passé voulaient terminer une histoire commencée avec le regretté Jules Bianchi. Rappelons que Raikkonen est actuellement sociétaire de l'écurie Alfa-Romeo (Sauber) et qu'un switch est toujours possible qui ne déplairait pas à Sebastian Vettel. Quant à remplacer Leclerc l'an prochain par des Perez ou des Hulkenberg, beaucoup pensent que les Rouges y gagneraient.

 

videoFiller

 

Allez, on retourne à nos rives de la Mer Caspienne !!

Tous les documents sont bien entendu offerts avec générosité par vos amis FIA/FOM/FOA/Pirelli et consorts.

 

Le Circuit :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-1e16f01f0bakmap.png

 

Ses caractéristiques :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-12672bc5acaract.jpg

 

Les zones DRS 2019 :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-1e2acc4f5leszonesdrs2.png

 

Les Gommes 2019 :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-11-188500df3pneus2019.jpg

Les composés disponibles pour ce Grand-Prix sont les C2 (Hard à parement blanc), C3 (Medium à parement jaune) et C4 (Soft à parement rouge) du panel Pirelli (de C1 les plus durs à C5 les plus tendres)., soit exactement les mêmes qu’en Australie et en Chine.

En course au moins deux composés différents doivent être utilisés.

Les pilotes qui ont atteint la Q3 (phase où se joue la Pole Position) doivent partir avec le train de pneus avec lequel ils ont réalisé leur meilleur temps en Q2. Ils partent ainsi avec un train usé.

Les pilotes qualifiés à partir de la 11ème place partent avec les pneus de leur choix, neufs ou non.

 

Choix des pilotes pour toute la durée du meeting :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-15fb7d8a7selec.jpg

 

Synthèse :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-25-1a3ae358dd41hbrxkaank.jpeg

 

Positions aux Championnats :

Vous les retrouverez dans la partie "Résultats" du Grand-Prix précédent..

https://www.soprono.com/billets/grand-prix-de-chine-2019_5296.html

 

Les Qualifications et la grille :

Le Pole Lap de Valterri Bottas

videoFiller

 

Écart de performance entre les gommes :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-28-127404e8cpneuecarts.jpeg

 

Les pneus disponibles pour la course :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-28-12a8d7bcbpneuscourse.jpg

 

Les bases stratégiques :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-28-1c0518ba3stregiesbase.jpg

 

LES RÉSULTATS :

 

Le Podium de la course :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-194921f20lepodiumdela.jpg

 

Le Classement officiel :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-12b5c452eclassementaz.png

 

Nombre d'arrêts par pilotes :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-1d25c6b8cnombredarret.jpg

 

Les stratégies et gommes utilisées :

Les lignes continues signalent les trains de pneus neufs.

Tous les pilotes ont le choix des gommes utilisées au départ de la course sauf les dix plus rapides qui ont participés à la Q3, la phase où se joue la Pole Position. Ces derniers doivent prendre le départ avec les gommes utilisées pour signer leur meilleur chrono en Q2, temps qui leur a permis de passer en Q3.

Crashé en Q2 avec un chrono lui donnant accès à la Q3 à laquelle elle ne participera pas, la Ferrari de Charles Leclerc a pris le départ avec les Medium jaunes C3.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-17ffba394strategiesco.jpg

 

Les meilleurs tours par type de gommes :

À droite le plus long relais couvert avec cette monte pneumatique et à gauche avec le badge "1 pt" le meilleur temps absolu. Pour remporter ce point bonus il ne suffit pas de signer le meilleur tour en course, il faut aussi finir dans le Top Ten. À noter qu'aucun pilote n'a utilisé un train de pneus durs C2 à parement blanc pendant le Grand-Prix.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-1f7008b54meilleuttype.jpg

 

Meilleurs tours :

Les trois pilotes les plus véloces et leur meilleur tour.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-1c7669efdfastlap.jpg

La Scuderia a permis à Charles Leclerc de passer en fin de Grand-Prix un train de Soft afin de lui octroyer le point bonus du meilleur tour en course ; une prime à un comportement tactique bien plus en adéquation avec son statut de pilote de Top Team. Le chrono des pilotes Mercedes a été signé avec des trains mediums très usés...

 

Pilote du Jour élu par le public :

Charles Leclerc

Si la Scuderia a mis au pas le jeune Monégasque suite à son comportement en Chine et à son crash en qualifications à Bakou en ne lui permettant pas d'aller chercher le podium, celui-ci est souvent passé à l'écran avec sa stratégie décalée. Seul pilote de pointe parti en pneus medium, Ferrari l'a obligé à rester en piste une dizaine de tours de trop avant de passer ses Soft afin de servir de tampon devant les Mercedes. Ainsi il a été sacrifié même face aux Red Bull et finit tout de même cinquième. Il apprend l'humilité et le métier de pilote de Top Team. Espérons qu'il aura compris la leçon.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-13a340bddpiloetdujour.jpg

 

Pit stop le plus rapide :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-16eb1f501pitstop.jpg

videoFiller

 

Top Ten du Championnat Pilotes :

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-1c58d9214pilotes.jpg

 

Championnat Constructeurs :

Il ne compte que dix écuries. Aucune autre ne peut intégrer le Championnat sans obtenir l'unanimité de celles qui en sont membres ainsi que l'aval de la fédération et du promoteur de la F1. En effet, à l'instar d'une Ligue, ces équipes se partagent suivant leurs résultats annuels les deux tiers des revenus commerciaux de la F1 (un tiers pour son promoteur) ; un peu plus de 900 millions d'euros sont donc reversés aux dix équipes au prorata de leurs résultats. Les équipes historiques touchent des bonus en fonction de leur notoriété et de leur palmarès, pour leur apport à l'image de la discipline. Pour cela il faut un engagement pérenne, par conséquent Renault qui a quitté la F1 à plusieurs reprises n'y a pas droit pour le moment. C'est une prime à la fidélité qui peut se traduire par la volonté du promoteur de ne pas subir de chantage de la part des plus anciennes équipes, comme Ferrari s'en est rendu trop souvent coupable. Cette prime pour la Scuderia est d'ailleurs la plus élevée et sa présence est assurée pour plus de 60 millions d'euros par an. Par ailleurs une écurie entrante (comme Haas F1 récemment) ne touchera une part qu'après trois années de participation. Dans le cas de Racing Point qui a racheté Force India pendant l'Été 2018, sa prime sera basée sur les points engrangés après son changement de nom, celle-ci devant effacer ceux marqués avant le Grand-Prix de Belgique. Ainsi sa part sera relative à la 7ème place et non à la 5ème. Cela a été autorisé à l'unanimité des autres écuries car la reprise s'est faite avec tous les actifs de l'entreprise, mais aussi son passif (Racing Point a payé les dettes de Force India et remboursé ses emprunts), le tout avec une poursuite de l'activité avec l'intégralité de son personnel.

http://image.k-upload.com/view-img-norm_2019-04-29-1d886e601constructeur.jpg

soudoplatov
205 lectures

Commentaires 32 commentaires

lemmy37 lemmy37

mercredi 01 Mai 2019 à 21h16

oui cela a marqué pas mal de monde a l'époque
chrisnonore chrisnonore

mercredi 01 Mai 2019 à 20h13

J'avais 15 ans, je jouais au foot avec mon petit club et des parents en parlaient sur le bord du terrain. La nouvelle était annoncée officiellement pendant Stade 2.
lemmy37 lemmy37

mercredi 01 Mai 2019 à 16h09

j'ai vu le grand prix ce jour la sur tf1 et schumi qui gagne
chrisnonore chrisnonore

mercredi 01 Mai 2019 à 14h47

C'est vrai, j'ai vu l'info sur internet ce matin. Je me souviens bien de cet après midi-là et de l'annonce de sa mort en fin de journée.
lemmy37 lemmy37

mercredi 01 Mai 2019 à 12h33

triste anniversaire cela fait 25 ans que senna a disparut
soudoplatov soudoplatov

lundi 29 Avril 2019 à 23h38


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

dimanche 28 Avril 2019 à 13h14

Esseulé en Q3, Sebastian Vettel s'est ensuite fait "rouler" par les Mercedes qui sorties tôt de leur box ont fait à l'amorce de leur dernier run un essai fictif de départ au bout de la Pit Lane, obligeant l'Allemand à passer devant elles. Roulant sans aspiration, la Ferrari a tout de même établi un très beau temps. qui le place en troisième position.

Son équipier Leclerc, crashé en Q2 avec un temps qui lui permettait de passer en Q3, il peut donc partir avec les gommes utilisées lors de ce chrono. Il sera donc le seul à partir avec les medium (jaunes).Il partira huitième.

Circuit haute vitesse, c'est un seul arrêt ! Sauf si Safety Car où on peut selon le moment espérer un "arrêt gratuit".

Partiront des stands :

Pierre Gasly (Red Bull) : Pesage manqué pendant les Essais Libres (n'aura pas de dérogation, en effet, avec en plus un changement de boîte puis une conso trop élevée en Q1, faut pô abuser...)

Robert Kubica (Williams) ; Crashé aux Qualifications en Q1

Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) : Aileron trop souple

Antonio Giovinazzi partira 17ème malgré son 8ème temps des qualifs en raison d'un changement éléments électroniques (- 10 places)
soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 20h27


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 20h22

Et on savoure en caméra embarquée la superbe Pole Position de Valterri Bottas. Et ses trajectoires au millimètre...


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 20h04


videoFiller

lemmy37 lemmy37

samedi 27 Avril 2019 à 17h04

en tout cas, merci chris pour le big tournoi
soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 16h01

Pendant que Raikkonen sortait un gros chrono en utilisant son équipier comme "aspirateur"...
soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 16h00

Et pendant ce temps-là, le jeune Leclerc est crashé...
chrisnonore chrisnonore

samedi 27 Avril 2019 à 15h34

Oui lemmy, je dors. Je profite d'une petite pause pour calculer les points que vous avez gagné sur l'étape 6.
Tout cela en vue d'une nouvelle étape du big tournoi dans laquelle il devrait y avoir des sports mécaniques.
lemmy37 lemmy37

samedi 27 Avril 2019 à 12h47

oui ce week-end va y avoir de l'essence de cramé
soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 12h29

F1, WRC, WEC, Moto GP, Bautista Series , Indycar, FE, Nascar, F2, DTM, WRX...
lemmy37 lemmy37

samedi 27 Avril 2019 à 12h17

oui c'est vrai alors chris tu dors
soudoplatov soudoplatov

samedi 27 Avril 2019 à 10h54

En plus chrisnonore ne nous a pas fait de pronos sur le GP d'Azerbaïdjan...
lemmy37 lemmy37

vendredi 26 Avril 2019 à 23h36

la f1 toute l'année, non stop. méme en corse juste aprés le rallye
soudoplatov soudoplatov

vendredi 26 Avril 2019 à 22h09

Arrête ! 25 GP par saison ?! Mais ce serait l'enfer !
lemmy37 lemmy37

vendredi 26 Avril 2019 à 21h58

pourquoi pas un grand prix en corée du nord ,je crois que jean todt y va un peu fort
lemmy37 lemmy37

vendredi 26 Avril 2019 à 21h53

le probleme mon cher soudo c'est que la fia et ben comme les autres sports le pognon prime sur tout ,on ajoute des grand prix pour faire de l'argent (droit télé) au détriment de la sécurité s'ils faisaient un petit stage avec les commissaires de piste a monaco je serai plus rassurais ,avec le temps on vas finir avec 25 grand prix chaque saison sic
soudoplatov soudoplatov

vendredi 26 Avril 2019 à 20h06


videoFiller

soudoplatov soudoplatov

vendredi 26 Avril 2019 à 19h20

Suite à la disparition du grand manitou Charlie Whiting à Melbourne lors du premier Grand-Prix de l'année, les rôles qu'il occupait seul ont été redistribués. Il est possible que ce ne soit plus le même niveau d'exigence, d'expérience, d'excellence surtout...

Il ne faut quand même pas oublier que c'est un circuit urbain et que soudées ou non, les plaques d'égout doivent avoir du mal à digérer le passage d'engins de 1000 chevaux.

Comme l'incident est arrivé au tout début du meeting, il semble bien que les contrôles n'aient en effet pas été à la hauteur, et/ou que le travail n'a pas été fait dans les règles de l'art.

Reste que si beaucoup de pilotes aiment à donner des noms à leurs monoplaces,celle-ci mériterait celui de "Pierre Richard".
lemmy37 lemmy37

vendredi 26 Avril 2019 à 19h00

tout cela ressemble un peu a de l'amateurisme, j'ai peur si il y a un accident en course que la sécurité azer fasse un peu n'importe quoi
soudoplatov soudoplatov

vendredi 26 Avril 2019 à 18h16

Merci Lemmy !

Bon, maintenant que quelques heures sont passées (le délai de décence...), on peut rire du coup de la grue qui percute le portique et vidange son hydraulique sur la malheureuse Williams... Cette voiture a la poisse.
lemmy37 lemmy37

vendredi 26 Avril 2019 à 16h36

comme d'hab superbe article soudo
soudoplatov soudoplatov

vendredi 26 Avril 2019 à 14h07

À la suite d'un grave incident, les Essais Libres 1 prévus pour une durée de 90 minutes ont été réduits à la portion congrue.

Alors que tous les pilotes n'avaient même pas fait leurs tours d'installation et que seules les Ferrari en avaient enchaînés suffisamment pour activer le chronométrage, une bouche d'égout s'est détachée sur la ligne droite entre les virages 2 et 3, détruisant en partie le châssis de la Williams de George Russell qui devra être remplacé.

Par chance, bien aidé par la charge aéro développée par le "fond plat" des F1 actuelles, sa monoplace ne s'est pas soulevée et n'a donc pas atteint un angle critique ; le Rookie britannique est resté au sol et a gardé la maîtrise de son engin. Avec une Indycar par exemple, les conséquences auraient été plus graves...

Il est heureux aussi que personne ne se soit trouvé à rouler dans son sillage, et que les F1 disposent maintenant d'un Halo pour protéger un minimum la tête des pilotes.


videoFiller



Rappelons que de simples plaques de drainage avaient entraînés les accidents de Rubens Barrichello à Monaco ou de Romain Grosjean à Sepang ces dernières années. Alors imaginez une véritable plaque d'égout mal soudée et une vitesse encore plus élevée au-delà de 300 km/h...

Si c'est le côté financier qui vous intéresse, je vous précise que les dégâts seront remboursés à Williams...


videoFiller




videoFiller